lundi 27 janvier 2014

Le retour

Après une dizaine d'années passées à me chercher, à me transformer, à connaître des hauts et des bas, j'ai un jour rencontré ce qui me ferait changer à jamais. Depuis cet instant, je suis devenue une autre. J'ai dû réapprendre à me connaître, adopter de nouveaux gestes, je me suis vue changer. Les autres aussi d'ailleurs. A tel point qu'à partir de ce moment-là, le comportement des gens, et en particulier des hommes, a évolué.

C'est comme ça qu'on a fait connaissance, doucement, et que la peur, l'appréhension se sont transformées en quotidien, en une routine jusque là insoupçonnée.

On a passé de longues années ensemble. Je t'ai aimé, détesté, tu m'as rassurée ou parfois agacée. Et puis un jour, je t'ai attendu. D'abord pendant des heures, puis je me suis dit que tu avais oublié. Je me suis levée le lendemain, mais je ne t'ai pas vu non plus. Ce n'était pas ton genre, tu étais plutôt ponctuel et régulier, ça ne te ressemblais pas. J'ai patienté des heures, des jours. Je ne savais pas encore que ce serait le début d'une très longue attente.
Après avoir pris conscience que tu ne reviendrais pas, je me suis habituée, petit à petit, à ton absence. Tu as même fini par ne plus me manquer. Très rapidement en fait, j'étais contente de ne plus te voir. Moins de contraintes, moins de temps perdu à redouter ton arrivée.


Et après plusieurs mois, après en être arrivée à ne même plus penser à toi et à me réjouir de ton départ, tu es revenu. Je ne m'y attendais pas, et ça a rendu ce moment encore plus désagréable.


Je t'ai adoré, je t'ai haï, je t'ai attendu puis j'étais heureuse sans toi. Libre. Jusqu'à ce jour où, cheveux relevés et mains lavées, je faisais la cuisine. J'ai alors senti une drôle de sensation m'envahir, le genre de sensation qui ne trompe pas, celle dont on connaît l'origine.
C'est comme ça que j'ai compris: après neuf mois d'absence, j'étais en train de vivre mon retour de couches.


Ils sont pas beaux les tee-shirts chez American Apparel?


Laurie, réglée comme une horloge