lundi 24 février 2014

Divergence de points de vue

On le sait, les hommes et les femmes, c'est différent. On l'apprend à l'école, on le voit dans la rue, on le ressent quand on a des papillons dans le ventre. Mais la différence, elle est pas que dans le slip. C'est dans la tête aussi. Je dirais même surtout.


Est-ce que tu as déjà eu l'impression de parler un langage différent de ton homme? Je ne fais que supputer (oui, j'aime bien ce verbe), mais est-ce qu'il ne feraient pas exprès de ne pas comprendre ce qu'on leur dit?
Un peu comme si:
La cuvette des chiottes elle se baisse bordel à cul voulait dire mon chéri je me suis mouillé les fesses, je dois traverser l'appart sans culotte.
Ou encore: Putain la vaisselle déborde, t'as même pas étendu la lessive et ma mère vient manger à midi voulait en fait dire mon petit coquin, t'es vraiment un homme viril, prends-moi maintenant, ça m'excite.

En plus de déformer tes propos (et de n'écouter qu'un mot sur quatre), ils ont le même vocabulaire que toi, mais avec des définitions différentes. Du genre:

Ranger: Astiquer la maison, faire la poussière, l'aspi, laver le sol, récurer les chiottes et la brosse                       avec.
              Mettre mon caleçon sale qui traîne dans la chambre sur la pile de caleçons sales qui traînent               dans la salle de bain.

S'occuper du bambin: Jouer, préparer une purée en le berçant, en donnant le biberon et en préparant                                     le bain.
                                    Changer la couche quand le pyjama est suffisamment humide.

Faire à manger (équilibré): Éplucher des légumes, faire cuire du riz et saisir de la viande.
                                             Ouvrir une boîte de poires au sirop avec une Danette au chocolat (pour                                                le calcium).
Regarder un porno: Dégueulasse, faux, infidèle.
                                        Instruction, performance, apprentissage.

Être malade: Avoir 40° de fièvre, vomir, être un geyser humain, avoir un rhume ET une angine avec                        une amputation du doigt de pied.
                     Tousser deux fois dans la journée.


Si tu reconnais ta vie et tes engueulades dans ces exemples, je suggère qu'on appelle le Petit Robert (et sa femme Larousse) (pardon) histoire de mettre tout ça au clair.
Heureusement, tous les mecs ne sont pas comme ça. Certains se contentent d'aller voir sur Doctissimo si la migraine avant un rapport sexuel existe vraiment.


Laurie, en couple