samedi 29 mars 2014

Leçon de déco avec un bébé

L'heure est grave les amis, je vous le dit. Il est l'heure de faire un constat. Oui madame, un constat sur l'état de ma maison post-bébé. Et c'est pas joli-joli.

Je vais revenir un mois en arrière. Début mars donc (ça va, on est presque en avril), la crevette avait 3 mois. Trois mois qu'on était rentrés tous les trois à la maison. C'est tellement rapide et long à la fois. Mais je peux te dire une chose, j'avais pas le temps de m'ennuyer. Le rythme changeait tout le temps, elle ne dormait jamais à la même heure, et le biberon je ne t'en parle même pas. Du coup, j'étais un peu (quel doux euphémisme) débordée et mon appart était LÉGÈREMENT bordélique.
Ce qui se traduit par:



  • Des moutons de poussière (mais des jolis) traînent gentiment sous le lit. Et aussi sous le canap, sur les étagères et derrière la télé.


La mite


  • Mes petits plats font partie du passé. Depuis deux semaines, je l'annonce officiellement, je mange une fois par jour un croque-monsieur (si tu me suis sur Instagram, tu dois être au courant) (ne me suis pas si tu es au régime).




  • La vaisselle qui attend depuis deux jours (ce qui prend encore plus de temps car il faut tout faire tremper). On ne s'est pas encore décidés à investir dans un lave-vaisselle, mais je commence à me poser des questions (dixit la fille qui prend un verre pour chaque boisson, et l'Homme qui utilise tous les ustensiles du tiroir pour faire cuire des pâtes). 





  • Avant, on avait une déco plutôt épurée, moderne. Aujourd'hui, on a suivi les conseils de "maison à vendre" et on a une pièce du mobilier qui tranche, pour faire la différence et donner le style. Bon ok, on en a deux en fait: la balancelle et le tapis d'éveil.


Bref, je vais te mettre une image que tu as forcément déjà vu et qui résume plutôt bien la situation:

(et encore, j'ai qu'un bébé) (et pas de chien) (mon chat s'appelle Marcel)


Rassure-toi, aujourd'hui j'ai découvert que l'aspirateur la calme. Du coup je le passe tous les jours et la poussière me manque: j'ai rien à aspirer (je fais exprès de mettre des miettes dans le tapis). Je fais aussi ma vaisselle tous les matins, juste après je fais le lit, je range le bordel que l'Homme a cru ranger (on dirait qu'il se lève exprès la nuit), je lave les biberons et quand je me pose, elle se réveille. Du coup, souvent, je ne peux même pas me faire mon petit dej'. Sacrilège.
Tu vois, en un mois, on a trouvé notre rythme (et j'ai attendu 3 semaines avant de l'annoncer) (histoire de ne pas inverser la tendance). Je ne suis plus débordée et je trouve même les journées un peu longues.
Par contre, je mange toujours des croques-monsieur.


Laurie, routine addict