vendredi 9 mai 2014

Je me suis fait greffer une poche

Comme tu le sais, j'aime porter. A choisir, je préfère porter mon bébé que les sacs de courses. J'ai une écharpe classique, une sans nœud, un tee-shirt de portage... C'est mon petit greffon et je suis convaincue des bienfaits du portage. Soit.
Maintenant, je vais t'annoncer une vérité (presque) générale: les hommes sont un peu moins à l'aise avec les nœuds d'écharpe.

Petits parents en construction que nous étions, on s'était dit qu'un porte-bébé serait parfait pour le papa, et pour les sorties qui nécessitent d'enlever et remettre la crevette plusieurs fois (histoire de pas s'emmêler les jambes dans le tissu, ou de le faire traîner par terre en le nouant).
C'est donc gaiement et tous les deux pleins d'espoir que nous nous sommes rendus dans un magasin de puériculture (on a essayé la boulangerie, mais on n'a trouvé que des pains au chocolat).

Nous nous sommes alors laissés séduire par le seul modèle du magasin: le Babybjörn. Il avait l'air bien, utilisable dès la naissance, facile à mettre et avec un système d'attaches fait pour soulager le dos.
C'est donc avec le sourire que nous avons déboursé les 119€ demandés.
On s'est empressé de le tester et on était très contents. Très simple à mettre et à régler, on pouvait passer du réglage Monsieur-1m95 au mien en trente secondes.
On en était très satisfait jusqu'à ce que le crevette grandisse et devienne homard.

J'ai remarqué qu'en grandissant, elle se tortillait de plus en plus, et ses pleurs ne s'apaisaient plus quand on la mettait dedans. En l'observant, j'ai vu qu'elle "pendait" et était seulement tenue par l'entrejambe (heureusement qu'il y a la couche) (et que c'est pas un garçon).



Jusque là lectrice et visionneuse de vidéos montrant des techniques de nœuds de portage, je me suis intéressée aux portes-bébé, physiologiques en particulier.
Alors que je pensais que c'était une mode et un choix, j'ai réalisé que c'était vraiment bien plus respectueux de la morphologie et du confort de nos bambins.

L'idée, c'est qu'ils adoptent la position grenouille, ou M (les genoux sont les pointes du M et les fesses le creux) (tu comprends?).
Elle a eu du mal à bien écarter les genoux au début, trop habituée à pendouiller dans le vide, mais après à peine 4 jours d'utilisation, quand on l'a remise dans l'ancien, elle a de suite placé ses jambes en grenouille (alors que rien ne la maintient pour ça).
Dans son nouveau porte-bébé, c'est radical, elle ne pleure pas, ne tend pas ses jambes et s'endort en 5 minutes. Quand elle ne dort pas, elle observe sans râler (ce qui est une nouveauté quand même).

Côté porteur, c'est magique. Le poids est bien mieux réparti car plus "concentré". Au lieu d'avoir les jambes qui font également un poids vers le bas, tout est entre la poitrine et le ventre, ce qui est bien plus simple à porter ET soulage le dos!

Autre petit détail. Quand le bébé n'est pas très grand, c'est plutôt facile. Mais dès qu'il a les jambes qui tapent contre les tiennes pendant que tu marches, c'est plus embêtant. Encore plus pour monter les escaliers et quand tu veux t'asseoir. Résultat, à chaque fois qu'on me proposait (enfin) une place assise, elle se réveillait car ses jambes se pliaient ou tapaient contre le siège.

Bon, tu l'auras compris, depuis que je suis passée aux "vrais" portes-bébé, je ne peux plus en changer.
Le pire, c'est que le premier qu'on a acheté, celui dans lequel elle est suspendue, ne coûte pas moins cher (au contraire).
Pour te faire un petit récap' de ce qu'il y a sur le marché, j'en ai testé deux.


Le porte-bébé Kiddy Heartbeat

Je connaissais la marque mais je ne savais pas qu'ils s'occupaient aussi des mamans-kangourous.

On aime:
- La position que le bébé prend
- Les sangles qui maintiennent bien les jambes
- Les fermetures au niveau de la tête qui permettent de relever ou baisser le tissu (j'arrive pas à bien à m'exprimer, dis-le) (regarde la photo)
- La protection pour la pluie intégrée, le k-way intégré en quelques sortes






















On aime moins:
- Les sangles un peu difficiles à régler, au départ il faut le faire avant de l'enfiler, ce qui n'est pas très pratique
- Le fait qu'il doit tenir assez chaud en été
- Point positif ET négatif (je suis chiante, oui): il prend bien les épaules pour bien répartir le poids, mais du coup c'est compliqué de prendre un sac à main sur l'épaule (un sac à bras quoi) (je sors)



Le porte-bébé Manduca

L'une des marques dont on entend le plus parler, réputée pour respecter la physiologie de bébé.

On aime:
- Sa beauuuté
- Sa légèreté, il ne prend pas de place
- Le fait qu'on se sente libre de ses mouvements en portant (pas de tissu dans le dos)
- La position M vraiment respectée, elle a les jambes plus écartées que sur le Kiddy, mais elle a l'air bien car   ses fesses sont plus basses que ses genoux (le M quoi)
- Le tissu, tout doux, tout beau et pas trop chaud
- Les multiples positions (face à toi, dans ton dos ou sur le côté)
- Les bretelles à attacher comme on veut (droites ou croisées)

On aime moins:
- L'attache dans le dos, un peu dure à mettre au début
- Le bon ET mauvais point: le fait qu'elle soit vraiment "collée". C'est super parce que même quand on se baisse, elle reste bien la tête maintenue MAIS avec une petite nerveuse comme la nôtre, avoir la tête trop collée, ça peut la gonfler (on redoutait la crise en la mettant pour la première fois. La crise n'a pas eu lieu, c'est sûrement qu'elle était bien).

























Tu sais tout.
Il y a d'autres marques bien-sûr, d'autres modèles. Chacun se démarque en conservant le même principe, le tout c'est de trouver celui qui te convient le mieux (et au bambin aussi) (le conseil, c'est gratuit).


Laurie, testeuse ET porteuse