dimanche 22 juin 2014

Les 7 différences

Mes lapins des îles,

Aujourd'hui, on va faire un jeu.

La grossesse, on l'a vécue. L'accouchement aussi. En plus de nos préoccupations, nos corps ont changé.
Et si on s'amusait à lister les 7 différences?


Avant, j'étais (presque) comme ça:


Avant d'accoucher, j'étais pas loin de ça:




Ce qui a changé et qui ne changera plus:

- Mon ventre: Il est plus mou. Non pas que mes abdos se soient fait la malle, non, ils sont bien là, mais ils sont timides et se cachent derrière un bourrelet qui change la forme de mon nombril quand je m'asseois.

- Mes hanches: Elles sont plus larges. Pas trop de gras dessus, mais je ne rentre plus dans certains shorts de l'année dernière, même en serrant les fesses.

- Mes seins: Plus mous, plus bas. Ils ne ressemblent pas encore à des ballons dégonflés, mais on s'en approche.

- Mes cheveux: Me coiffer est tout en bas de la liste de mes priorités. Ça se termine souvent en chignon on en rien du tout.

- Mes cernes: Légèrement apparentes avant, j'ai maintenant l'air d'un panda. J'ai même dû investir dans un anti-cernes.

- Mes ongles: Impeccablement manucurés jadis, j'ai aujourd'hui le bout des ongles qui s'écaille, et il n'est pas forcément assorti à ma tenue.

- Mon dos: Il est loin le temps où je pouvais me pencher et me relever en une seconde. Maintenant, j'ai appris à me servir de mes jambes pour ramasser quelque chose (c'est bon pour les cuisses).

Mention spéciale pour les 3 vergetures ayant marqué mon ventre. Histoire que le bourrelet ne se sente pas seul.



Malgré tout, ce corps qui a changé, ce corps qui n'est pas celui des filles de mon âge, c'est un corps qui a donné la vie.
J'ai appris à l'aimer, et je pense même qu'il m'a décomplexée: il est devenu comme ça parce que j'ai porté ma fille et que je l'ai mise au monde.

Et, après coup, mon bébé valait largement la peine que je sacrifie certains aspects de mon corps.



PS: L'Homme confirme, il me trouve "plus femme".


Laurie, en forme(s)