mercredi 19 novembre 2014

Le Projet

Salut les Copains,


Oui, je sais. Je vous entends d'ici: je n'étais plus très active ces derniers temps.
Je poste une ou deux photos à la va vite, j'envoie des statuts inutiles, mais pas de véritable article.

Aujourd'hui, je vous explique pourquoi.

Voyez-vous, je suis le genre de fille qui se lasse vite. Je suis capable de changer de place les meubles une fois par mois. J'ai envie de changer de coupe et de garde robe environ 3 fois par jour (heureusement, ça ne me fait pas ça pour mon mec). Je me vois bien dans un métier, je fais tout pour y arriver, j'y arrive, je kiffe ... et je m'ennuie.
Je pense que j'ai besoin de challenge, de nouveaux projets. Ou alors que je suis chiante, mais je préfère la première option.

Quelques mois avant d'ouvrir ce blog, j'étais cloîtrée dans mon appart, meuglant dans mon canapé qu'il fait trop chaut. Je me sentais seule et incomprise: toutes mes copines à l'utérus intact pensaient que je pouvais encore enchaîner les week end avec 3 heures de sommeil, et les autres n'arrêtaient pas de me dire "bientôt la fin".
Quand j'ai commencé à écrire ici, je me suis dit que ça m'occuperait le temps que ma crevette se pointe (juste avant, j'avais entamé une carrière d'artiste) (je fabriquais des cartes quoi).
Et puis presque 1 an et demi plus tard, me voilà toujours là, à vous raconter mes aventures. Mais surtout vous êtes là, de plus en plus nombreux. Ce blog a alors pris une autre dimension: plus visité, plus référencé, il est devenu ma signature (mais je n'en parle presque pas aux gens que je connais) (j'ai pas trop envie que mon patron puisse calculer la longueur totale de mes poils jambiens mis bout à bout).

A travers vos commentaires et les mails que vous m'envoyez (j'adore ça!), je me suis rendue compte que vous aussi vous étiez seule. Peut-être entourée oui, mais seule avec votre gros ventre ou ce nouveau bébé que vous ne comprenez pas toujours.
J'ai participé dernièrement à la Mum To Be Party qui avait lieu à Marseille, là encore, j'ai pris conscience de cette solitude, ce manque de soirées entre copines, de rigoler et de parler à des gens qui comprennent, sans vous dire que c'est bientôt la fin.




Alors depuis quelques temps, je travaille. Je travaille en parallèle de mon boulot actuel (à temps plein), de ma vie de maman (à triple temps) et de ma vie de déménageuse dont le salon change environ 12 fois de place par an.
Je consacre le peu de temps libre qu'il me reste pour ce projet, parce que j'y crois. J'ai des tas d'idées qui me viennent chaque jour. Souvent, juste avant de m'endormir, je me lève en furie pour aller écrire cette nouvelle idée, pour ne pas l'oublier et l'exploiter au maximum.

Je ne peux pas tout vous révéler, je ne veux pas gâcher la surprise. Vous l'aurez quand le site sera officiellement ouvert (je compte sur vous pour me dire ce que vous en pensez!) mais voilà l'idée: des rencontres parentales à Marseille d'abord, puis dans d'autres villes si le projet fonctionne. Il se pourrait même qu'il y ait des boxs, des braderies, des séjours ...
Voilà quelques clés du déroulement des rendez-vous:

Des ateliers pour vous faire connaître des marques ou des concepts
De jolis lieux qui accueillent vos enfants avec plaisir
Des moments de rigolade
Des échanges entre femmes enceintes et déjà mamans
Un temps de présentation à travers des jeux inspirés du théâtre
De temps en temps, des rendez-vous axés sur la vie de couple après bébé et la place du papa
Un cadeau souvenir
De la customisation
Une séance photo déjantée

Stop! Je freine mes doigts pour ne pas en écrire plus... Sachez simplement que d'ici janvier, vous devriez avoir des nouvelles. Si vous avez des questions (attention, je dois garder du suspens!) c'est maintenant!


En espérant que mon CV ait retenu votre attention, je vous prie d'agréer, mesdames les (futures) mamans, l'expression de mes vergetures les meilleures.


Laurie, postulante